La Chartreuse de La Valsainte

La Chartreuse de La Valsainte

Dans la région, la vie des chartreux est un des grands mystères. Fondée en 1294, la Chartreuse de La Valsainte héberge encore aujourd’hui les moines de cet ordre. Il s’agit du dernier monastère actif des chartreux en Suisse. Pour respecter le silence et la solitude propre à cet ordre, le monastère est fermé au public. La seule exception est une petite chapelle qui peut être visitée en accès libre. L’architecture est néanmoins très impressionnante depuis l’extérieur. Elle est inscrite sur la liste des sites construits d’importance nationale à protéger en Suisse.

Les propriétés du monastère, occupant au début la vallée du Javroz jusqu’à l’église du village de Cerniat, s’agrandirent avec des donations généreuses jusqu’en Basse-Gruyère. Au 18ème siècle, les moines possédaient même des vignes sur Vevey. Quand la religion perdit de son importance, les chartreux perdirent également une partie de leurs revenus. C’est pour cette raison que, la maison mère des chartreux en Dauphiné (France) lança sa fameuse liqueur « la Chartreuse ». Ses amateurs vont être déçus : Les moines de la Valsainte n’en fabriquent pas.

Il est possible de tomber sur un groupe de moines, habillés en blanc avec des chapeaux de paille, qui se promène dans la région. Les moines partent en montagne une fois par semaine. Alors gardez les yeux ouverts !

 

Ceux qui veulent savoir plus sur les moines de La Valsainte peuvent visiter la salle Valsainte au musée de Charmey.

PARTAGER

La Chartreuse de La Valsainte

Dans la région, la vie des chartreux est un des grands mystères. Fondée en 1294, la Chartreuse de La Valsainte héberge encore aujourd’hui les moines de cet ordre. Il s’agit du dernier monastère actif des chartreux en Suisse. Pour respecter le silence et la solitude propre à cet ordre, le monastère est fermé au public. La seule exception est une petite chapelle qui peut être visitée en accès libre. L’architecture est néanmoins très impressionnante depuis l’extérieur. Elle est inscrite sur la liste des sites construits d’importance nationale à protéger en Suisse.

Les propriétés du monastère, occupant au début la vallée du Javroz jusqu’à l’église du village de Cerniat, s’agrandirent avec des donations généreuses jusqu’en Basse-Gruyère. Au 18ème siècle, les moines possédaient même des vignes sur Vevey. Quand la religion perdit de son importance, les chartreux perdirent également une partie de leurs revenus. C’est pour cette raison que, la maison mère des chartreux en Dauphiné (France) lança sa fameuse liqueur « la Chartreuse ». Ses amateurs vont être déçus : Les moines de la Valsainte n’en fabriquent pas.

Il est possible de tomber sur un groupe de moines, habillés en blanc avec des chapeaux de paille, qui se promène dans la région. Les moines partent en montagne une fois par semaine. Alors gardez les yeux ouverts !

 

Ceux qui veulent savoir plus sur les moines de La Valsainte peuvent visiter la salle Valsainte au musée de Charmey.